L’année du singe mouillé

L’astrologie chinoise marie les éléments et les animaux. Il faut bien reconnaître qu’en théorie, le singe de feu, qui vient de débuter son règne, est un poil plus impressionnant que la chèvre de bois, maîtresse des astres l’année dernière.

Outre ces deux éléments, l’eau, la terre et le métal influencent aussi les destins.

En vérité, l’eau a pris le pas sur le feu lors de ce défilé du nouvel an 2016. Nettement.

Néanmoins les singes sont restés stoïques.

NA16-mk-4

Les sages sont restés stoïques.

NA16-mk-7NA16-mk-6NA16-mk-5

La foule qui fait traditionnellement la queue chez Tang Frères est restée stoïque.

NA16-mk

Mais la pluie a quand même repoussé petit à petit les familles, les milliers de spectateurs curieux et humides. Alors les lampions se sont réfugiés dans la discrète rue du Cirque. Pas forcément d’un abord très engageant en temps normal, mais pratique.

lampions-mkNA16-mk-2

Certains ont compris. Il y a des jours où mieux vaut rentrer chez soi manger un bo bun au chaud.

NA16-mk-3

Et penser à demain.

NA16-mk-10

Bonne année aux singes et aux autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>