Ils dansent

Ouverture de la Semaine Italienne. 19 juin 2015 – Place d’Italie
Ouverture de la Semaine italienne.
19 juin 2015 – Place d’Italie

Il y en a un, puis deux, puis trois. Puis un couple. Encore un autre. Ils dansent. Ils sont juste devant la scène, ils entendent la musique depuis quelques secondes à peine, mais ils dansent comme s’ils connaissaient tout le répertoire de l’artiste. Ils dansent sans se préoccuper de ce que pensent les badauds plantés derrière eux. On est dans la rue ou sur une place. On pourrait être au fond d’un café ou au milieu d’un pré. Qu’importe, pourvu qu’il y ait de la musique, le phénomène se reproduit partout.

Le concert est gratuit, les premières notes ont freiné les passants. Ou une scène dressée pour l’occasion a attiré leur attention. La plupart des gens sont là par hasard, au mieux par curiosité.

Elle danse les yeux fermés, agite ses bras pour inventer des gestes qui parlent d’elle.

Ils dansent une valse sur un air de tarentelle, parce qu’ils dansent ensemble depuis 30 ans et c’est comme ça. Ils ont l’air un peu fier. Les autres les regardent avec envie.

Ceux là se sont rencontrés quelques minutes auparavant. Ils improvisent un rock maladroit, une polka complètement piquée sur un air d’accordéon. Pourquoi pas.

Les autres sourient. Et les regardent avec envie.

Ils sont là à chaque fois, figures réinventées, ivres de liberté et parfois d’alcool, bien sûr, irradiant de joie ou de solitude. Méprisant la crainte du ridicule. Ils sont les danseurs pionniers de chaque concert, entraînant les autres qui finissent par lâcher prise. Même un artiste à l’énergie aussi généreuse que Luca Bassanese, soutenu par le Tarantella Circus Orchestra, a besoin de ces éclaireurs.

Plus tard, la foule entière va battre des mains et sauter au rythme irrésistible de ses chansons populaires italiennes, infusées de musique klezmer.

En attendant, ce sont eux qui dansent.

Et c’est merveilleux.

Luca Bassanese
Luca Bassanese

3 réflexions au sujet de « Ils dansent »

  1. Ça donne envie d’en être, de ces danseurs libres…
    Et ça tombe bien, demain c’est la fête de la musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>